Infos

mardi 16 mars 2010 10:31:40
Ouverture du site Huard-boche.fr !
Bienvenue sur notre site Internet. Vous y trouverez beaucoup d'informations sur nos compéten ...[]
 

Panneaux photovoltaïques

Les panneaux solaires photovoltaïques sont placés sur le toit de la maison et captent les rayons du soleil pour les convertir en électricité. Le panneau est composé de plusieurs cellules photovoltaïques qui convertissent les photons du soleil en énergie électrique pour :

  • - l'utilisation des appareils ménagers
  • - alimenter des batteries
  • - la revendre

La meilleur solution est de devenir producteur d'électricité ! Tout simplement en installant des panneaux solaires sur votre toiture et en revendant votre production à EDF. Nous nous occupons de toutes les démarches auprès de l'ERDF ainsi qu'auprès de l'Agence des Obligations d'Achat. Pendant 20 ans, vous produisez et EDF vous rachète.

Informations :

 -

Idées reçues

Contrairement aux idées reçues, ce n'est pas la chaleur qui est importante pour produire de l'électricité. En effet, c'est la luminosité qui permet à un panneau photovoltaïque

de produire de l'énergie électrique. Ainsi, même en hiver lorsqu'il fait froid, les panneaux solaires photovoltaïques continuent de produire de l'électricité.

 

Si il est vrai qu'en décembre et janvier la quantité d'électricité produite est moins importante qu'en été, ce n'est pas dû à la température extérieure mais au fait que les jours sont moins longs et donc qu'il y a moins de luminosité par jour.

 

 De même, le fait qu'un panneau solaire produise plus d'électricité dans le sud de la France qu'au Luxembourg n'est pas lié au fait que la température moyenne y est plus élevée mais au fait que les rayons lumineux du soleil sont moins intenses au Luxembourg.

 

Principe de fonctionnement

Le terme photovoltaïque signifie transformation du rayonnement solaire en courant électrique Les panneaux solaires produisent du courant électrique continu qui est transformé en courant alternatif au travers d'un onduleur et qui est injecté dans le réseau . Toute l'énergie produite est ainsi facturée à EDF pendant 20 ans suivant un tarif très attractif de 30c€ à 55c€ le kwh.

Les technologies utilisées

Le silicium (silicon en anglais), composant fondamental des panneaux solaires est un matériau très abondant qui a de nombreuses applications industrielles : des alliages, avec l’aluminium notamment, la fabrication des silicones (joints, graisses, lessives, shampoing…), les applications solaires et les applications en électronique. Dans le domaine solaire, on l’utilise sous deux formes :

 

Le silicium cristallin

Le silicium cristallin (qu'il soit mono ou poly), est une technologie éprouvée et robuste (espérance de vie : 30 ans), dont le rendement est de l'ordre de 13%. Un module compense en moins de 5 ans l'énergie dépensée pour sa fabrication. Ces cellules sont adaptées à des puissances de l'ordre de 100 W à 50 kw. Elles représentent près de 80% de la production mondiale  en 2000.

 

- Silicium polycristallin

Ces cellules, grâce à leur potentiel de gain de productivité, se sont aujourd'hui imposées : elles représentent 49 % de l'ensemble de la production mondiale en 2000. L'avantage de ces cellules par rapport au silicium monocristallin est qu'elles produisent peu de déchets de coupe et qu'elles nécessitent 2 à 3 fois moins d'énergie pour leur fabrication.

 

- Silicium monocristallin

 Son procédé de fabrication est long et exigeant en énergie ; plus onéreux, il est cependant plus efficace que le silicium polycristallin.

 

Silicium amorphe

Les cellules amorphes sont utilisées partout où une alternative économique est recherchée, ou, quand très peu d'électricité est nécessaire (par exemple, alimentation des montres, calculatrices, luminaires de secours). Cependant, le rendement est de plus de 2 fois inférieur à celui du silicium cristallin et nécessite donc plus de surface pour la même puissance installée. Les cellules en silicium amorphe sont actuellement de moins en moins utilisées.

Dictionnaire des énergies renouvelables

Si vous êtes nouveau venu dans le monde des énergies renouvelables et que les mots photovoltaïque, onduleur et puissance-crête n'évoquent rien pour vous, voici quelques définitions qui devraient vous éclairer.
Cellule photovoltaïque : composant électronique semi-conducteur dans lequel l’absorption des photons libère des électrons chargés négativement et des « trous » chargés positivement. Ces charges électriques sont séparées par un champ électrique interne et collectées par une grille à l’avant et un contact à l’arrière. La cellule photovoltaïque est un générateur électrique élémentaire.
Effet photovoltaïque : particularité qu’ont certains matériaux dits « semi-conducteurs » de produire de l’électricité quand ils sont éclairés. Module photovoltaïque : assemblage en série de plusieurs cellules photovoltaïques protégées par un revêtement qui en permet l’utilisation à l’extérieur.
Onduleur : Un onduleur est un dispositif d'électronique de puissance permettant de délivrer des tensions et des courants alternatifs à partir d'une source d'énergie électrique continue. C'est la fonction inverse d'un redresseur.
Les unités :
·    Le kW (kilowatt) : unité de puissance.
·    Le kWh (kilowatt-heure) : unité d’énergie. La puissance multipliée par le temps donne l’énergie. Un appareil qui demande 1 kW pendant 1 heure consomme 1 kWh.
·    La tep (tonne-équivalent-pétrole) : unité de comptage d’énergie, qui permet de comparer le contenu énergétique de mètres-cubes de gaz, de kilowatt-heures électriques, de stères de bois, à une tonne de pétrole. 1 tep vaut 11620 kWh thermiques.
L’électricité n’est pas comptabilisée de la même façon : 1 tep vaut 4500 kWh (car il faut consommer 1 tep de pétrole pour produire 4500 kWh électriques dans une centrale thermique). A l’échelle d’un pays, on parle plutôt en Mtep (méga-tep : million de tonnes équivalent-pétrole), en MW (mégawatt : 1000 kW), voire en GW (gigawatt : 1000 MW) ou encore de TW (térawatt : 1000 GW)
Puissance-crête : puissance délivrée par un module PV sous un ensoleillement optimum de 1 kW/m2 à 25 °C (les performances sont fonction de la température). Unité : le watt (W, parfois écrit Wc). Kilowatt-crête : 1 kWc = 1 000 Wc.
La puissance-crête d’une installation photovoltaïque (exprimée en kWc) est la puissance maximale (capteurs bien orientés, bien inclinés, sans ombrage) qu’elle peut produire sous un ensoleillement donné. Dix mètres carrés de modules courants développent une puissance-crête d’un kilowatt, soit environ une énergie de 900 kWh à Lille et de 1 200 kWh à Nice, par an.

Les panneaux solaires

Les panneaux solaires -

Les panneaux solaires sont composés de cellules de silicium encapulées entre une plaque de verre trempée et un film polymère. Le silicium est le deuxième matériau le plus fréquent de la croûte terrestre. La terre, la roche, le sable, le gravier, le verre en contiennent. Ce matériau est un semi-conducteur qui permet de capturer les électrons libérés par l'impact d'un photon lumineux et ainsi de produire du courant électrique.

L'installation électrique

A l'intérieur de la maison, l'installation électrique se résume à l'installation d'un petit tableau électrique comprenant les éléments de protection électrique d'un compteur et de l'onduleur. La taille de l'onduleur pour une installation privée est de 50 x 25 x 20 cm, nos onduleurs peuvent être garantis jusqu'à 20 ans.

Le montage

Le montage -

Il existe aujourd'hui des systèmes de montages adaptés à tous les types de configuration telles que les systèmes intégrés en remplacement des tuiles (photo), des systèmes à poser sur les tuiles existantes, des systèmes pour toitures plates et pour façades. Le montage d'une installation pour une maison individuelle demande seulement quelques jours.

Valid XHTML 1.0 Transitional